Lauréat archi !


2018, c’est le millésime des 10 ans du concours national des Photographies de l’Année . Ce concours s’adresse aux professionnels et récompense chaque année 15 photographes lauréats dans leurs catégories respectives. Il est organisé par l’APPPF, Pascal Quittemelle, rédacteur en chef du mag Profession Photographe.
Cette fois, le 10 mars dernier à Bellême, c’est le photographe Olivier Grunewald qui a reçu le prix d’honneur…Son travail sur les volcans a généré « Origines », un livre sublime.
La mouture 2018 couronne aussi Jean-François Mutzig lauréat de la catégorie reportage mais aussi du concours général grâce à son travail sur les chevaux semi-sauvages et la tradition de Galice « La Rapa Das Bestas ».

Pour ma part, très heureux d’en être avec une belle place de lauréat dans la catégories architecture ! Autant dire que je reviens comblé de Normandie où avait lieu la cérémonie de remise des prix.

L’une des particularités de ce concours, c’est la richesse de l’alchimie humaine qu’il produit : les finalistes présents au weekend font connaissance et approchent de nombreux photographes de renom, des imprimeurs, des rédacteurs en chef, des organisateurs d’expos et de festivals, ainsi que les partenaires nationaux* et d’autres acteurs de la profession.
Faire connaissance et se reconnaître entre pairs, notamment au niveau national, c’est assez rare pour être souligné, autant que précieux.

Le lendemain de la soirée de remise des prix, des auteurs dédicacent leur livre (Guy Le Querrec, Charlie Abad, Nicolas Orillard-Demaire, Frederic Briois, Oliver Grunewald…), les magnifiques tirages des images lauréates sont exposés et sont signés Pascal Bourguignon (Declic Editions) à qui on doit aussi le fameux festival de Montier-en-Der. Il y a aussi des lectures de portofolio, des stands et un génial concept de formation « les ateliers du portraits » encadré par des spécialistes du genre (Franck Lecrenay, Jacques Hirn et Vanessa Forget) démarré dans la foulée. Il y avait même la fameuse machine de Didier Leplat, le Trombinotron, devant lequel les lauréats ont été photographiés.
Bref, immense !

Retrouvez la galerie des finalistes sur le site des Photographies de l’Année.
Que dire de plus à part : « bravo à tous et à toutes » !

*Fujifilm FranceImprimerie EscourbiacDéclic EditionsJingoo – Mini 12 – KerpixLuminamarcSalon de la Photo de ParisAFMILa Culture avec la copie privéePixPalacePixtrakk UPPUSPPNat’imageLa SAIFLa ville de Bellême Profession Photographe